L'Edito de votre Curé

Mois de mars, mois de Saint Joseph

​​

Pour sauver les hommes, Dieu a un projet d’amour pour eux : celui d’offrir son fils unique qui endosse la condition humaine en naissant de la Vierge Marie, fiancée à un homme nommé Joseph. Dans quelle situation douloureuse se trouve celui-ci quand l’Ange lui annonce que Marie est enceinte ! Comment cela se fait-il, alors qu’ils ne vivent pas ensemble ? Joseph ne comprend pas. Avec tact et délicatesse il envisage de ne pas l’épouser. Mais rien ne doit faire capoter le projet de Dieu et le sommeil de Joseph devient alors un rendez-vous avec Lui. Et c'est l’Ange qui fait comprendre à Joseph que l’enfant que Marie va mettre au monde est conçu de l’Esprit-Saint : il est le fils de Dieu. Au réveil, Joseph trouve en Dieu le courage et l’appui pour se moquer des « qu’en dira-on », des médisances, des ragots et autres préjugés... Sans hésiter, il adhère aux desseins divins : il va épouser sa promise !

Dans son cœur, Joseph sent émerger une grande tendresse, signe d’une belle force d'âme et d'une réelle capacité d'ouverture d’esprit : il fait confiance sans comprendre au mystère qui entoure Marie et Jésus : cette naissance dépasse toute logique... Est-il conscient que Marie risque d’être condamnée pour adultère et lapidée selon les lois de l’époque ? Conscient, sans doute, mais c’est un ''Oui'' pleinement confiant, réfléchi et responsable qu'il donne à Dieu. Homme de grande foi, il est disponible à sa parole.

Et c’est parti pour une vie de famille, une famille toute particulière car le père n'est pas le géniteur, la mère est vierge et l’enfant est le Fils de Dieu...C’est la Sainte Famille, modèle de vie familiale. Pourtant, les difficultés ne manquent pas : la naissance de Jésus dans une crèche, la fuite en Égypte pour éloigner l'enfant divin du funeste dessein du roi Hérode, les menaces de mort contre Jésus durant sa vie active. Rien ne peut ébranler la détermination de Joseph : l’enfant n’est pas de lui mais il sera son père nourricier, il Le fera exister en Lui donnant le nom de ''Jésus'', « Le Seigneur sauve », en Le faisant entrer dans la lignée issue du roi David, en Lui donnant une culture, un métier, de l’amour, en étant attentif à sa croissance, en Lui transmettant l’héritage biblique.

En toute discrétion, Joseph est présent lors de la naissance de Jésus, de sa Présentation au Temple, de la fuite en Égypte, lors du recouvrement au Temple, bref, il est le témoin de la vie du Christ, le gardien du Rédempteur et sans contestation le coopérateur de notre salut.

Ainsi fut l’humble charpentier de Nazareth. En 1955, le pape Pie XII a placé le 1er mai sous le patronage de Saint Joseph qui « personnifie auprès de Dieu et de la Sainte Église la dignité du travailleur ». À la suite de Joseph, mettons-nous à l'écoute du Seigneur, nous qui manquons de confiance et vivons souvent dans le doute.

 

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Instagram Icon